Le jardin en mode récup’

Réminiscence du petit jardin d’ouvrier ? Nostalgie d’un temps où jardiner était à la portée de tous ? Influence des jardins partagés ?

La dernière édition de Jardins Jardin n’a pas échappé à la tendance récupération. C’est même une installation 100% récup’ qui a obtenu la Prix de la presse 2017 ! Le Prix de la Presse-Trophée Haviland a en effet été attribué à Sylvère Fournier de Passion Jardin pour la création de sa terrasse Factory garden :

une ode à la puissance du végétal qui colonise un monde industriel à l’abandon.

une rangée de strapontins en v-bois et un lamapdaire réalisé avec un pot de fer équipe la artie abritéé d'un jardin.

Gamelles détournées en lampadaires, strapontins récupérés dans une salle de cinéma, tuyaux et tôle constituent l’installation pleine d’esprit de Sylvère Fournier, lauréat du Prix de la presse 2017 Trophée Haviland.

Récupération

Les Jardins de Gally faisaient la part belle aux pots de terre patinés et empilés en clôture pour mieux  mettre en scène de graciles plantes aromatiques. Quant au jardin de l’AJJH (Association des Journalistes du Jardin et de l’Horticulture) il exposait les visages de ses membres imprimés sur papier chiffon et collés sur de grands jarres de terre cuite, joyeusement empilées elles aussi.

des centaines de pots de terre cuite empilés pour former de scolonnes

La Fabrique fertile par les Jardins de Gally

de grandes jarres en terre cuite sont décorés de portraits imprimés sur papier puis collés

Conçu par le paysagiste Michel Pena, le très beau jardin de l’AJJH avec Val’Hor.

Le long des allées de Jardins Jardin, aux Tuileries, de généreux bancs fabriqués à partir de palettes de chantier accueillaient les visiteurs pour une pause ou pour boire un verre.

Économie circulaire

Véritable phénomène urbain, la récupération est la marque de fabrique des espaces verts improvisés.

Contrepoint à notre époque de surconsommation, les jardins urbains réutilisent, recyclent et récupèrent pour créer une nouvelle poésie du quotidien. L’usé, le « seconde vie », le patiné insufflent un caractère authentique et résolument non prétentieux.

Dans la célèbre friche industrielle de l’ancien chantier naval d’Amsterdam, NDSM, la moindre poubelle est détournée en jardinière. Les coins détente sont composés de bric et de broc pleins d’humour et d’astuces.

3 containres poubelles en plastique sont transformés en jardinières à Amsterdam

En flânant dans l’épatante réhabilitation de l’ancien chantier naval d’Amsterdam Nord… Pépinière de start-ups dans les entrepôts et éclosion de fleurs dans les poubelles !

Anti Gaspi

Alors, sur le rebord de fenêtre, le petit balcon, la terrasse ou dans la cour intérieure, il est temps de succomber à cette nouvelle tendance. Anti gaspillage, la récupération est le premier geste écologique !

 

Toutes les photos de cet article sont libres de droit moyennant la mention obligatoire © College des Tendances

Amis journalistes, pour les recevoir en HD contactez-nous.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partager
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages